martes, 29 de diciembre de 2009

COMME DOIT ÊTRE LE DOMINANT

Il me fait rire fort quand j'écoute dire comme cela doit être le Dominant, les vertus qu'ils ont à avoir, la forme en laqu'ills s'érigent un juge et part.

Ils oublient qu'elles sont avant que rien des personnes avec ses défauts populaires, erreurs et fautes.

Qui comme les personnes qui sont aussi sont complexes, difficiles de connaître.

Ils oublient que pas tout est blanc ou noir, bon ou mauvais qui existe une gamme très variée de gris. Ils simplifient tout d'une forme maniqueista.

Un Domininante commence par être chevalier, commence par ne pas empêcher de dormir de choses arrivées dans la chambre à coucher, par ne rien commenter de ses conquêtes.

Le Dominant n'est pas un Dieu de boue, et des idoles de boue et les Dieux tombé, il est, le monde du BDSM plein.

Une soumise est seulement soumise de ce à qu'il appartient, elle est seulement à lui à qui il communique juger, corriger.
Aucun autre il n'a pas ce droit, ni si même d'oponar, puisque donc pour corriger, à l'une soumise qui n'est pas de l'un, une série de caractéristiques doivent être données :
la première d'elles que l'on la permettait à cela dominant donner son paru, ne peut pas se rendre et parler pour parler, on ne peut pas arriver et marcher sur le parterre qui n'est pas propriété de l'un et lamentablement il y a trop de fours dans le monde.

2 comentarios:

shurime{HM} dijo...

Un Dominante jamas deberia olvidar que es un hombre....

Respice post te! Hominem te esse memento!

"¡Mira tras de ti! Recuerda que eres un hombre" (y no un dios).

un saludo

dulce_lara{DA} dijo...

Gracias
Pero lamentablemente algunos se cren Dioses y resultan ser idolos de barro caidos.
Que juzgan los defectos del resto de los mortales y no ven las vigas que llevan tras de si.